Cercles de lecture

Un cercle de lecture – pour s’approprier les armes d’une critique de cette société !

Nous luttons contre les inégalités et les oppressions qui sont notre quotidien. Chômage, démantèlement social, xénophobie et racisme, destruction des ressources naturelles, pauvreté et inégalités entre sexes sont présentés, dans les discours dominants, soit comme des faits « donnés » et inchangeables, soit comme un mal nécessaire d’un système politique et économique qui relèverait d’un ordre « naturel ». Tout le monde n’est pourtant pas de cet avis…

Parce que, aujourd’hui, n’importe qui devrait avoir les outils pour comprendre les enjeux sociaux et politiques de notre temps, nous jugeons nécessaire d’approfondir l’histoire et l’actualité de certains thèmes afin que chacun puisse s’approprier les armes d’une critique de cette société. C’est pourquoi Le Cercle La brèche a décidé de mettre en place un cercle de lecture à l’Université de Genève à partir de février 2012.

Les discussions seront ouvertes à toutes et à tous et se tiendront à l’espace autogéré « Nadir », juste en face d’Uni-Mail (de l’autre côté du parc) dans le passage Baud-Bovy 8-10 (entrée libre). Les textes seront annoncés et mis à disposition sur notre blog au plus tard une semaine avant la discussion.

Voici le programme pour les mois à venir:

Le jeudi 23 février 2012, de 12h15 à 14h00, la discussion se déroulera autour de la manipulation du langage, dont Orwell nous a donné un parfait exemple avec la novlangue de son roman 1984. Par l’inversion des sens, l’élimination de certains mots gênants au profit d’autres, plus épurés, notamment le passage de « force de travail » à « ressources humaines», la novlangue se révèle un outil invisible pour canaliser la pensée, permettant ainsi d’éviter toute expression critique. Loin d’être la particularité d’un régime totalitaire, ces caractéristiques se retrouvent dans les discours politiques et économiques qui accompagnent les contre-réformes dites néolibérales, mais aussi dans les discours de professeurs d’université, ou de tout un chacun.

Comment se construit une novlangue ? Comment faire pour reconnaître un discours manipulé ? Par quels moyens pouvons-nous y résister ?

La discussion portera sur les pages 7-28 de l’ouvrage : Bihr, A. (2007). La novlangue néolibérale: la rhétorique du fétichisme capitaliste. Lausanne: Page deux. Cliquez ici pour télécharger ces pages.

Ces questions seront par ailleurs au centre d’une autre rencontre, prévue le 8 mars 2012 à Uni-Mail, avec la projection du film « La langue ne ment pas », sur la langue spécifique au Troisième Reich.

Le mercredi 14 mars 2012, de 18h15 à 20h00, nous débattrons du mouvement Occupy aux Etats-Unis. Quel a été son impact sur la société américaine ? En quoi cette mobilisation remet en question le bipartidisme politique entre les démocrates et les républicains ? Quels parallèles peut-on faire avec le mouvement européen des Indignés ?

Le mercredi 28 mars 2012, de 18h15 à 20h00, nous aborderons l’histoire et le présent du Rwanda. En situant les atrocités du génocide de 1994 dans un contexte plus large, il s’agira d’interroger le rôle de l’impérialisme européen et des anciens États colonisateurs.

Le mercredi 18 avril 2012, de 18h15 à 20h00, nous débattrons sur la place des rapports sociaux de sexe parmi les différents autres qui existent dans la société (rapports sociaux de classe, de « race », etc.). Quels liens entretiennent-ils ? Peut-on s’émanciper de toute forme de domination, dont celle masculine ? Et comment ?

Si ces thématiques t’intéressent, sache que le cercle de lecture est un espace de discussion ouvert, que tout le monde est libre de rejoindre. Il est tout à fait possible d’assister ponctuellement à l’une ou l’autre des séances prévues.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s