Films/Monde du travail/Soirées de discussion

Chantiers au noir: les travailleurs invisibles

La découverte de nombreux cas de dumping salarial et social dans le secteur de la construction en Suisse a suscité l’indignation.

Ce secteur est traditionnellement celui où les contrôles du respect des salaires et des conditions de travail était le plus effectif.     Ces « découvertes » ne constituent en réalité que la pointe de l’iceberg des réalités du salariat. Réalités, souvent « invisibilisées », où règne l’absence de droits et de défense des salariées.

Le documentaire, Chantier au noir, réalisé en 2011 par la TSR, permet de saisir,  à partir de témoignages et d’enquêtes de terrain, l’étendue de ces pratiques aboutissant à mettre en concurrence les salariées les uns contre les autres.        Dans un contexte marqué par une crise sociale et économique d’une ampleur inédite, où les migrations sont utilisées par les employeurs pour opposer que les travailleurs s’opposent les uns contre les autres, il est important de saisir les dynamiques à l’œuvre dans le « monde du travail ». Un monde largement absent dans les médias et les débats politiques.

Aujourd’hui, nous jugeons qu’il est nécessaire d’examiner et de discuter les évolutions présentes dans ce « monde » où sont actifs en Suisse environ 4.4 millions de personnes, suisses et étrangers.

Vous êtes donc toutes et tous cordialement invitées à :

Université de Fribourg – Miséricorde, mardi 20 mars 2012 à 17h45,  Salle plate 3013  (Entrée libre).

Contact e-mail : jmps@mps-bfs.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s