Féminisme

Les inégalités entre hommes et femmes existent-elles encore?

L’idée qui domine aujourd’hui est que les inégalités persistantes entre hommes et femmes ne seraient que des résidus appelés à disparaître petit à petit ou qu’elles sont le propre des sociétés « non-européennes ». Et, pourtant, la Suisse est l’avant-dernier pays européen dans lequel le suffrage féminin a été introduit en 1971 !

En 1991, une grève des femmes a pointé les inégalités en termes de répartition des tâches, de salaires, etc. Quatre ans plus tard, en 1995, une des principales revendications de cette grève est réalisée par la promulgation d’une Loi sur l’égalité hommes-femmes.

Qu’en est-il réellement aujourd’hui ? En dépit de l’entrée massive des femmes sur le marché du travail (une augmentation d’environ 20% depuis 1971) les salaires de femmes, pour ne prendre qu’un exemple, sont en moyenne toujours 20% plus bas que ceux des homme. S’y ajoute le fait que les femmes excercent en majorité les métiers les moins bien rémunérés. Est-ce le résultat d’un choix déterminé par le « sexe biologique » propre aux femmes ? L’oppression des femmes est-elle encore une réalité actuelle ? Y a-t-il des rapports sociaux spécifiques, de « genre » ou de « sexe », qui sont à l’œuvre et qui permettent de comprendre ces inégalités ? Quels liens entretiennent-ils avec d’autres rapports sociaux qui existent dans la société (de classe, de « race », etc.) ?

Il sera discuté de toutes ces questions lors de la prochaine séance du cercle de lecture qui se tiendra à Genève le jeudi 19 avril 2012, de 14h15 à 16h00, à la salle de réunion 8-10 passage Baud Bovy, juste en face de l’Uni Mail (de l’autre côté du parc). Deux textes sont à disposition sur notre blog pour les personnes intéressées :

– Roland Pfefferkorn, Genre et rapports sociaux de sexe, Lausanne, Page deux, 2012, pp. 95-127 (cliquer ici) ;

– Danièle Kergoat, Se battre disent-elles…, Paris, La dispute, 2012, pp. 225-233 (cliquer ici).

Les étudiant·e·s intéressé·e·s à l’ouvrage de Roland Pfefferkorn peuvent d’ailleurs l’acheter lors du cercle de lecture ou le recevoir avant par courrier postal (en nous envoyant un e-mail à l’adresse : jmps@labreche.ch) pour le prix modique de 5.— frs que nous pouvons proposer grâce au soutien des Éditions Page deux.

Si cette présentation t’intéresse, sache que le cercle de lecture est un espace de discussion ouvert, que tout le monde est toujours libre de rejoindre. Il est tout à fait possible d’assister ponctuellement à l’une ou l’autre des séances prévues.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s