Catégories/Ecologie/Séminaires/colloques

Week-end de discussion 7-9 septembre 2012

La débâcle écologique et sociale. En comprendre les racines pour nous situer dans les diverses mobilisations qu’elle suscite.

Le Cercle la brèche a le plaisir de vous convier à participer à un week-end de discussions et de formation sur le thème de la débâcle écologique et sociale. Ce week-end est co-organisé par le Mouvement pour le socialisme (MPS), le Cercle la brèche, le site www.alencontre.org et les périodiques Debatte (Suisse alémanique) et Solidarietà (Tessin). Il s’adresse à toutes les personnes intéressées. Il fait suite au colloque organisé les 1er et 2 juin derniers à Lausanne au cours duquel la situation sociale et politique aux Etats-Unis, en France, en Grèce et en Italie ont été abordé. Les organisateurs de ce colloque sont convaincus que la facette écologique ne peut être détachée de la facette sociale. C’est la raison pour laquelle, de manière spécifique, ce week-end est dédié à la crise écologique.

Les thèmes suivants seront traités:

– La crise immobilière et environnementale en Espagne. L’étude d’un cas particulier ayant une valeur générale avec la participation exceptionnelle de José Manuel Naredo [cf. ses articles sur la Revue La brèche n. 2], économiste, auteur de nombreux ouvrages, participant activement aux luttes écologistes et sociales dans l’Etat espagnol;

– Le marxisme face aux défis de la crise écologique. Premiers éléments d’une réflexion à poursuivre.

– Sortir du nucléaire? Quels perspectives à court et moyen terme? Quelles alternatives énergétiques?

Des textes préparatoires seront communiqués – et certains publiés sur notre blog – aux participant·e·s, notamment sur la question de ladite « surpopulation », argument de prétendu bon sens qui est utilisé pour faire porter la responsabilité de la crise écologique sur les populations du monde, en particulier les pauvres. Il fait actuellement l’objet d’un regain d’intérêt, avec différentes variantes, notamment à l’occasion des 3 initiatives (de l’UDC, des démocrates suisses et de l’association écologiste réactionnaire EcoPop) visant à limiter la « population (étrangère) suisse ».

Pour les 2 nuits et l’ensemble repas, le coût est 60 francs pour les étudiants. Un déplacement collectif est prévu depuis Genève, Lausanne et Fribourg. Il y a la possibilité de bénéficier d’un soutien pour le coût global du week-end (y compris pour les frais de transport). Inscriptions et informations complémentaires à l’adresse: jmps@labreche.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s