Conférences-débats/Droits humains/Racisme et xénophobie/Suisse

« Stopper l’immigration massive! » Texte et contexte d’une nouvelle initiative xénophobe

À propos de l’initiative populaire fédérale lancée par l’UDC.

Mardi 26 novembre 2013 à 17h00

Université de Lausanne, Géopolis (salle 2130)

Discussion en présence de Dario Lopreno, activiste de longue date dans la ­défense des droits des migrant·e·s et membre du Syndicat des services publics (SSP).

Stopper l'imm. massive

Les Suisses qui disposent du droit de vote – ce qui exclut 1/4 des habitant·e·s de ce pays qui en sont privés – pourront se prononcer le 9 février 2014 sur l’initiative populaire Contre l’immigration de masse lancée par l’Union démocratique du centre (UDC). Elle veut limiter la présence des étrangers en Suisse au moyen de plafonds et de contingents annuels fondés sur ce que l’initiative nomme les « intérêts économiques globaux » de la Suisse. Elle prévoit en outre des limitations du droit au séjour durable, au regroupement familial et aux prestations sociales de certaines catégories d’étrangers. Ces limitations incluent les permis liés au droit d’asile.

L’initiative met en garde contre le « bradage de la patrie ». En effet, l’afflux des étrangers est considéré comme étant la source de l’explosion des coûts de la santé, de ­l’engorgement des transports, de la pénurie de logement, de la baisse de la qualité de l’enseignement jusqu’aux « abus » dans le domaine des assurances sociales. Pour quelles raisons un tel discours rencontre une certaine audience au sein de la population, comme en attestent les scores électoraux de l’UDC sur le plan fédéral, du MCG à Genève ou de la Lega au Tessin ?

Le dumping salarial – la pression générale à la baisse des salaires – est désormais une réalité. La grève à Gate Gourmet (aéroport de Genève) en est une illustration. La mise en concurrence des travailleurs accroît la pression sur les salaires. L’argument explicatif proposé par les promoteurs de l’initiative est toujours le même : ce sont les ­étrangers qui « volent » le travail des Suisses. Fermer davantage encore les frontières et sélectionner d’avantage la main-d’œuvre étrangère sont donc les solutions proposées. Sur quoi se fondent ces « réponses » ? Quelles contre-propositions avancer pour enraciner le principe « à travail égal, salaire égal » ? Comment assurer des droits égaux à tous les habitant·e·s de ce pays ?

Les trente dernières années ont été marquées par une succession ininterrompue de débats sur l’« asile » et les « étrangers » et de multiples modifications des lois. Cette initiative est discutée aujourd’hui dans un contexte d’attaque violente aux salaires direct et indirect, avec un taux de chômage atteignant 12 % dans la zone euro. Les jeunes entre 19 et 24 ans sont particulièrement touchés : ­­la moyenne est de 24 % au sein de l’UE, avec des pointes ­allant jusqu’à 60% dans des pays comme l’Espagne et la Grèce. Cibler les « étrangers », attaquer les droits, et revendiquer des mesures d’austérité supplémentaires est la réponse de l’UDC à la plus grande crise de l’histoire récente. Que faire dans ce contexte ? Comment défendre une autre issue, égalitaire et sociale, à l’échelle européenne ? En particulier dans une période où se multiplient les initiatives de ce genre (débats sur l’extension des accords de libre circulation, EcoPop, etc.). Viens discuter de ces questions avec nous !

Entrée libre. L’Université est etrangère à cet événement.

*****

Dario Lopreno parle de la dernière modification du droit d’asile en Suisse (2013)

Partie I

[vimeo https://vimeo.com/65840814]

Partie II

[vimeo https://vimeo.com/66192091]

Dossier La Brèche n. 2

LAsi DL 02122012_une

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s