Communiqués/Education et formation/Lausanne/Manifestations/sit-in

Vivre et étudier sans galère , des bourses pour le faire!

Tract unitair - Image

Le Cercle La brèche participera à la manifestation qui aura lieu mercredi 18 décembre à Lausanne pour protester contre la révision de la loi sur l’aide aux études et à la formation professionnelle (LAEF) du canton de Vaud. Le projet vaudois s’inscrit dans la volonté du Conseil fédéral (déjà divulguée dans son contre-projet à l’initiative de l’UNES) qui consiste à développer la politique suisse d’aide aux études par d’un concordat intercantonal qui entrera progressivement en vigueur dans tous les cantons suisses d’ici 2018. Parmi les premiers signataires du concordat on trouve les cantons de Bâle, Fribourg, Vaud et Tessin. Ce concordat vise à harmoniser les critères d’octroi des bourses d’étude qui à l’heure actuelle restent de compétence des cantons. Le point principal du projet vaudois consiste en l’harmonisation des critères de calcul pour déterminer l’accès aux bourses, lequel sera défavorable aux boursiers indépendant·e·s, aux détenteurs d’un permis F et N et aux étudiant·e·s les moins aisés (en raison de la suppression des forfaits repas et de l’instauration d’une durée relative ou maximale des bourses).

Nous publions ici les textes du « Communiqué de presse » et de la « Déclaration du comité de mobilisation unitaire sur les bourses d’étude et d’apprentissage » (Cercle La brèche)

*****

Téléchargez-vous ici le tract unitaire de la manifestation du 18 décembre

*****

Communiqué de presse Lausanne, le 28 novembre 2013

Dix-sept organisations appellent à manifester le 18 décembre à Lausanne contre le nouveau projet de loi sur les bourses d’études et d’apprentissages

Un comité unitaire formé de 16 organisations associatives, syndicales ou politiques, appellent à la mobilisation contre les mesures d’austérité sur les bourses d’études et d’apprentissage qui frappent dans toute la Suisse. Ces attaques précarisent les jeunes en formation et restreignent l’accès aux études pour toutes et tous, notamment pour les classes populaires.

Nous appelons donc toutes et tous les jeunes en formation ainsi que les personnes solidaires à venir manifester le mercredi 18 décembre 2013 à 17 h 30, départ place St-François.

La dégradation des acquis prévue par le nouveau projet de loi sur les bourses d’études et d’apprentissage, présenté lundi 4 novembre 2013 par le Conseil d’Etat vaudois, est inacceptable car elle compromet la qualité de vie et le travail de formation. Le manque de ressource pour pouvoir étudier et se former produit de l’échec et de la précarité.

Nos revendications communes sont contenues dans la déclaration jointe au présent communiqué. Nous dénonçons en particulier :

  • le très fort durcissement des conditions d’accès aux bourses d’indépendant-e,

  • l’économie de 4,5 millions faite sur la baisse des forfais repas,

  • la restriction de l’accès aux bourses pour les permis F et N,

  • l’instauration d’une durée relative ou maximum de perception des bourses.

En Suisse, le pouvoir d’achat des bourses et le montant total alloué à celles-ci sont en baisse constante. Depuis 1990, ce dernier a baissé de 8%. Pendant ce temps, le nombre de jeunes en formation explose, +34% en vingt ans. Tant et si bien que les jeunes doivent financer et porter la charge de leurs études, de plus en plus seul-e-s. 77% des étudiants-e-s travaillent à côté de leurs études, alors que celles-ci demandent l’équivalent d’un temps plein de travail.

Les bourses doivent permettre de mener à bien une formation dans de bonnes conditions de travail et de vie. Elles doivent ainsi garantir qu’aucun-e jeune en formation et indépendant-e ne soit soumis-e à une situation de précarité, donc ne soit pas contraint-e de vivre en dessous d’un niveau de vie décent. Il faut aussi que la charge des familles à revenu modeste et moyen soit allégée. L’accès à l’autonomie des jeunes en formation doit être une possibilité concrète, liée à une politique qui se donne les moyens de cet objectif.

En outre, le comité unitaire appuie la mobilisation en cours contre la coupe cynique de 3,5 millions opérée par le Conseiller d’Etat Freysinger. Notre manifestation sera l’occasion pour les jeunes en formation du Valais, dont beaucoup étudient à Lausanne, de faire entendre leur voix, de manifester et de lutter.

Nous appelons toutes les organisations, associations ou partis qui ont à cœur la défense de l’école publique, sa démocratisation et l’obtention de conditions d’étude décentes à signer la déclaration et à appeler à la manifestation.

Annexe : -ment.

Signataires (27.11.13) : SUD Étudiant-e-s et Précaires, Association des étudiant-e-s de l’EESP (ÉÉSPaceLibre), la Cafétéria Autogérée Permanente (CAP), Groupe regard critique (GRC), Association pour le Logement des Jeunes en Formation (ALJF), Conférence Universitaire des Associations d’EtudiantEs (CUAE, Genève), Fédération syndicale SUD et SUD Education, Syndicat Autonome des Postiers (SAP), L’Autre Syndicat, SolidaritéS, Parti Ouvrier Populaire (POP), La GAUCHE VD, La GAUCHE VS, Organisation Socialiste Libertaire (OSL), Jeunesse Socialiste Vaudoise (JSV), Cercle La brèche, Mouvement Pour le Socialisme (MPS). 

*****

Déclaration du comité de mobilisation unitaire sur les bourses d’études et d’apprentissage

Revendications générales

  • Les bourses doivent permettre de mener à bien une formation dans de bonnes conditions de vie et donc garantir, face à la précarité :

– qu’aucun-e jeune en formation et indépendant-e ne vive en dessous d’un niveau de vie minimal     comprenant l’entretien, le logement, les frais de formation, les frais de santé, ainsi que les frais de vie sociale,

– que la charge des familles soit allégée ainsi que l’accès à l’autonomie des jeunes en formation soit possible.

  • Tous les droits acquis doivent être garantis. Aucun retour en arrière n’est acceptable.
  • Accès universel aux bourses et aux études quel que soit le statut légal et le parcours de vie.
  • Indexation automatique au coût de la vie des bourses d’études et d’apprentissage

Vaud :Nous sommes opposés à la révision de la LAEF au nom de l’harmonisation avec le Concordat intercantonal car elle est accompagnée de mesures antisociales découlant d’une volonté de « coût neutres » de la révision. Réaliser certaines améliorations en réduisant celles existantes n’est pas acceptable.

  • Pas de retour en arrière en matière d’indépendance financière : les critères actuels permettant aux personnes qui ont acquis leur autonomie d’obtenir une bourse non conditionnée aux revenus de leurs parents doivent être maintenus !

  • Pas de restriction de l’accès des jeunes étrangers/ères installé-e-s avec permis F et N.

  • Pas de réduction des frais de repas de 11 à 7 francs (4,5 mios d’économie) !

  • Pas d’augmentation de l’effort des familles par la modification de certains modes de calcul (par 
exemple : répartition du solde disponible sur les seuls enfants en formation sec. II et tertiaire)

  • Pas d’économies sur le dos des jeunes à parcours sinueux ou en difficultés familiales ! Les mesures 
proposées sont insuffisantes et ces jeunes continueraient à être pénalisé-e-s

  • Pas d’instauration d’une durée relative ou maximum de perception des bourses !

Valais : Non à la coupe de 3,5 millions dans le budget de l’éducation alloué aux bourses d’étude !

Les organisations signataires appellent à la mobilisation contre les attaques faites aux bourses d’études et d’apprentissage et pour leur amélioration. Elles appellent notamment à une manifestation le mercredi 18 décembre 17h30 à St-François, à Lausanne. Elles organiseront une conférence de presse unitaire, des assemblées d’information et de mobilisation là où cela est possible, ainsi qu’un matériel de campagne commun (affiche et tract). ̈

Organisations signataires (28.11.13) : SUD Étudiant-e-s et Précaires, Association des étudiant-e-s de l’EESP (ÉÉSPaceLibre), la Cafétéria Autogérée Permanente (CAP), Groupe regard critique (GRC), Association pour le Logement des Jeunes en Formation (ALJF), Conférence Universitaire des Associations d’EtudiantEs (CUAE, Genève), Fédération syndicale SUD et SUD Education, Syndicat Autonome des Postiers (SAP), L’Autre Syndicat, SolidaritéS, Parti Ouvrier Populaire (POP), La GAUCHE VD, La GAUCHE VS, Organisation Socialiste Libertaire (OSL), Jeunesse Socialiste Vaudoise (JSV), Cercle La brèche, Mouvement Pour le Socialisme (MPS). 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Vivre et étudier sans galère , des bourses pour le faire!

  1. Pingback: Bourses et taxes t’études: la gravité scolaire est une choix politique | Cercle La brèche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s