Droits humains/Europe/Films/Migrations/Soirées de discussion

Genève: projection du film-documentaire « Les secrets de la Forteresse Europe »

Soirée de discussion autour du film-documentaire

« Les secrets de la Forteresse Europe »

de Michael Richter

>> mercredi 28 octobre 2015 à 18h15 – Université de Genève (Unimail-salle MS030)soirée_discussion_genève_forteresseeurope

Qu’est-ce que la «Forteresse Europe»? Dans quelles conditions les migrant·e·s fuyant leurs pays d’origine arrivent en Europe? En quoi consistent les politiques européennes de «gestions des migrations»? Quelles conséquences ont-elles sur la vie des migrant·e·s ainsi que sur leurs droits?

Le film-documentaire du réalisateur allemand Michael Richter nous invite à réfléchir à ces questions. Réalisé en 2013, ce documentaire se veut «une enquête dans les coulisses de Frontex, l’agence européenne en charge de la lutte contre l’immigration clandestine». Considéré comme «le bras armé» de ladite politique migratoire de nombreux pays européens (la Suisse y participe également), cette agence a réalisé, depuis sa fondation en 2004, des dizaines d’opérations visant à «contenir les migrations». Son budget est en augmentation constante: de 6,3 millions d’euros en 2005, il est passé à près de 42 millions d’euros en 2007 pour atteindre plus de 87 millions d’euros en 2010. Aujourd’hui, il atteint 114 millions, soit près de vingt fois plus que lors de sa création! Cela se traduit par l’utilisation de technologies militaires de pointe : armements, bateaux, contrôle d’identité, drones. Plusieurs organisations de défense des migrant·e·s accusent l’agence de ne pas respecter les droits humains lors de ces opérations.  À l’heure actuelle, Frontex est engagée dans une opération – l’opération Sophia – visant à combattre lesdits «passeurs», considérés comme étant à l’origine des tragédies dont sont victimes les migrant·e·s.

Le documentaire montre aussi l’une des «routes» privilégiée par les migrant·e·s à partir de la Turquie – où l’on dénombre plus de 2,5 millions de réfugié·e·s syriens –, à savoir  la traversée de la mer Égée pour se rendre sur les îles grecques (Lesbos, Samos, Kos, Chios, etc.). Cette voie a été empruntée après que le passage par voie terrestre ait été rendu impossible par la construction par l’Etat grec d’un mur de 18 km sur le fleuve Evros (frontière greco-turque). Les conditions d’accueil de ces migrantes (enfermement dans des camps, conditions de vie pénible, etc.) sont documentées par le réalisateur.

Nous vous invitons à voir le film et à discuter de cette thématique brûlante avec nous!

Après le film, un verre de l’amitié sera offert par les organisateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s