Visite guidée à travers la Zurich révolutionnaire de 1917-1918

Il y a cent ans, les ouvrières et les ouvriers de Zurich faisaient grève et manifestaient pour protester contre la détérioration de leurs conditions de vie durant la Première Guerre mondiale. La hausse des prix, la baisse des salaires réels, la faim et une pauvreté croissante nourrissaient la colère de la classe laborieuse contre les patrons et les autorités bourgeoises. Dans le même temps, l’industrie d’exportation, les banques, et une partie de la paysannerie, se félicitaient de leurs profits exceptionnels. Le fossé social entre la classe ouvrière et la bourgeoisie s’élargissait dramatiquement.

Sous l’effet et l’influence des évènements internationaux – principalement la Révolution russe de 1917 – bourgeonna au sein du mouvement ouvrier suisse la volonté de renverser la société capitaliste. Ce désir s’exprima dans des revendications et des actions de plus en plus radicales.

Les forces de l’ordre réagirent aux manifestations par une répression brutale. Armée et police firent feu à plusieurs reprises et blessèrent et tuèrent des ouvrières et des ouvriers qui manifestaient. Zurich fut soumis à l’état d’urgence à plusieurs reprises et la ville occupée militairement par moments.

Les affrontements attinrent un paroxysme dans les années 1917 et 1918 et conduisirent finalement, en novembre 1918, à la première, et jusqu’à aujourd’hui unique, grève générale de l’histoire suisse.
Dans le cadre de cet Autre Davos 2017, le Mouvement pour le Socialisme organise un tour de ville historique à travers la Zurich révolutionnaire du temps de la Première Guerre mondiale. Nous voulons visiter quelques uns des endroits importants des évènements d’alors et aborder la question de savoir dans quelle mesure il fait sens aujourd’hui pour la gauche révolutionnaire de réfléchir à cette période du mouvement ouvrier suisse.

Quand: Vendredi 13 janvier 2017 à 19h.
Où: Helvetiaplatz, à Zurich