Salle 24 · Paquets d’économies budgétaires, démontage social, résistance. Expériences faites dans les luttes récentes contre les coupes budgétaires en Suisse

Depuis l’hiver 2016, le gouvernement du Canton de Zurich a mis en œuvre un paquet extensif de coupes budgétaires afin de réduire définitivement les dépenses publiques. Zurich n’est pas un cas isolé. Dans plusieurs cantons, ainsi qu’au niveau fédéral, nous sommes confrontés à des programmes de coupes budgétaires. Invoquant la nécessité d’un budget équilibré, les autorités opèrent des coupes massives dans les prestations publiques. Dans tous les pays industrialisés, les recettes néolibérales sont appliquées par des majorités politiques de “gauche” et de droite qui s’accordent à réduire les prestations publiques et surtout à privatiser ce qui reste d’entreprises publiques.

La formation, la santé, les infrastructures étatiques sont ciblées. Le récent programme de restructuration des CFF est, en ce sens, exemplaire. Ces secteurs sont particulièrement importants pour les personnes à bas revenus et garantissaient dans une certaine mesure la satisfaction de certains besoins. Que ces garanties et certains droits existent – comme dans le cas des assurances sociales, de l’assurance-vieillesse et de l’assurance-chômage – sont le résultat de luttes sociales et politiques passées. Les attaques actuelles constituent donc toujours une agression de la bourgeoisie contre la majorité salariée de la société.

A Zurich, une alliance contre les coupes budgétaires s’est constituée: elle a essayé de réunir le plus possible de salarié·e·s et d’usagers des domaines affectés par ces démontages. Dans les écoles et l’Université, une contestation a été rendue visible. Toutefois, le renversement de telles politiques exigent de mobilisations plus profondes. Ce d’autant plus qu’avec la IIIème Réforme de la fiscalité des entreprises, de nouvelles coupes budgétaires sont annoncées.

Dans cet atelier, nous voulons apporter un éclairage du mouvement zurichois contre le démontage social. Nous le comparerons à différentes expériences dans d’autres villes et d’autres pays pour élaborer ensemble comment on peut s’opposer au démontage social et comment une telle résistance peut être reliée à la lutte pour une société plus juste et plus solidaire.

Avec des militant·e·s du Mouvement pour le Socialisme, du Réseau des écolières et écoliers “Mettre fin aux coupes” et de l’organisation d’étudiant·e·s “Kritische Politik”

Des articles recommandés sur alencontre.org:
Suisse. Journée d’action contre la politique d’austérité à Zurich, von MPS Zurich

Publicités